5 sports de plage à découvrir

Si vous passez quelques jours à Rio, à Florianopólis, à Natal ou même au Ceará, vous découvrirez que les Brésiliens qui habitent au bord de la mer adorent faire du sport à la plage. Jour et nuit vous trouverez quelqu'un en train de courir, de sauter, de nager, et, surtout, de griller des tonnes de calories pour garder la forme.

Certaines de ces activités, comme le jogging et la natation, vous sont déjà connues. D'autres en revanche sont plus difficiles à identifier. Voici les cinq sports de plage les plus populaires du Brésil.

1
Le beach tennis, une popularité jamais démentie

Bien qu'il ait été inventé en Italie, le beach tennis s'est approprié les plages de Rio et l’âme des cariocas en un éclair. Les premiers filets sont apparus en 2011 sur la plage d'Ipanema. En moins de deux ans, le nombre a été multiplié de façon impressionnante : aujourd’hui de Copacabana à Leblon, et de Rio à Santa Catarina, vous trouverez des personnes en train de s’amuser avec la petite raquette spéciale du beach tennis. Des championnats régionaux sont mêmes organisés régulièrement. La classe d’âge des joueurs se situe entre 35 et 50 ans.

2
Le frescobol, pour les couples et les familles

 

Le frescobol se joue avec une raquette en bois.
Le frescobol se joue avec une raquette en bois.

Le frescobol est une version simplifiée du beach tennis. L’activité n’a pas de système de compétition, mais s’est développée au Brésil pendant les années 70. Le but consiste tout simplement à frapper la balle avec une force moyenne, de façon à permettre au partenaire de la rattraper sans difficultés. Les raquettes sont faites en bois, et la balle est celle utilisée pour le squash. Un jeu idéal pour couples, familles, et enfants.

3
L'altinha, le plus difficile à comprendre

 

Pour le non-initié, les règles de l'altinha sont parfois obscures.
Pour le non-initié, les règles de l'altinha sont parfois obscures.

Certainement, l’altinha est le sport de plage le plus difficile à comprendre : trois, quatre ou cinq joueurs forment un cercle et maintiennent en l'air un ballon qui ne doit pas toucher le sol. La difficulté est qu'il n'est pas permis d'utiliser les mains. Vu de l'extérieur, ce jeu peut paraître ennuyeux, mais pour ceux qui le pratiquent, l’altinha est très intense et exige une bonne forme physique. Les joueurs exécutent les mouvements avec une élégance et un rythme particuliers. L’esthétique de l’action est le plus important. Ce sport est devenu si populaire sur la plage d'Ipanema que la mairie de Rio a dû interdire l’activité entre 10h et 17h.

4
Le futevôlei (foot volley), lointain cousin de volley

 

Le futevôlei, croisement entre le beach-volley et le football
Le futevôlei, croisement entre le beach-volley et le football

Des célébrités du foot, comme Romário et Edmundo, sont des passionnés et pratiquent ce sport avec beaucoup d'assiduité. Les règles sont proches de celles du beach-volley, ce qui lui vaut le surnom de « volley avec les pieds ». Pour les sociologues de la plage, c'est le futevôlei qui a inspiré l'altinha. Comme il n’y avait pas suffisamment de filets disponibles pour joueur au futevôlei, les gamins ont du s'y prendre autrement, le l'altinha était né.

5
Le vôlei de Praia (beach-volley), le plus international

Bien entendu, le beach-volley n'est pas une activité purement brésilienne, puisque qu'il est répandu partout dans le monde, de Montpellier à Miami, en passant par Dubaï. Cependant, on ne pouvait pas l'exclure de notre liste en raison de la place spéciale qu'il occupe dans le cœur des Brésiliens.

En plus d'avoir beaucoup de joueurs amateurs, le beach-volley est également un sport professionnel, très admiré par le peuple à cause des nombreuses médailles d'or remportées aux jeux Olympiques d'été, ainsi que pour le port athlétique de ses joueurs.

Si vous passez quelques jours sur la côte brésilienne, profitez-en pour essayer l'un de ces sports de plage : il y en a forcément un pour vous.

© photo principale : Craig Maccubbin © autres photos : Gil Cavalcanti, Iane Machado, Rastrojo