Les fruits du Brésil

Nous avons parlé à plusieurs reprises des lieux où savourer la cuisine brésilienne. Aujourd'hui, les fruits du Brésil sont à l'honneur, avec ce top 7 des fruits les plus appréciés des Brésiliens. Vous les trouverez sans peine sur les marchés de France.

1
 Açaí

L'açaí est originaire de l’État du Pará, au nord du Brésil, et fait partie de l’alimentation de base des populations les plus pauvres. Dans les années 90, ce fruit amazonien devient très populaire auprès des surfeurs et amateurs de jiu-jitsu, car il représente une source d’énergie naturelle. Aujourd’hui, il est reconnu internationalement pour ses propriétés bienfaisantes, puisqu'il contribue à réduire le mauvais cholestérol et à prévenir les maladies cardiaques. Il est consommé sous forme de smoothie, et entre dans la composition de nombreux aliments comme les barres de céréales, glaces et boissons énergétiques. C'est aussi un ingrédient phare de la cuisine contemporaine brésilienne.

2
 Caju

Le caju était présent dans l’alimentation de base des indiens avant l'arrivée des Portugais. Ce fruit est riche en glucides, fibres, minéraux, vitamine C (trois fois plus que l'orange) et vitamine B. Sa noix, riche en acides gras et phytostérols, est un en-cas très apprécié. En raison de sa fermentation rapide et de l'acidité du fruit, le caju ne se consomme pas cru, mais surtout sous forme de jus ou assaisonnement pour les salades.

3
 Carambola

carambola

La carambola est une source de vitamines A et C. Elle fournit également des minéraux comme le calcium, le fer et le phosphore. Ce fruit, originaire de l'Inde, a été introduit au Brésil par les Portugais. Vous trouverez la carambola verte ou jaune, et sa saveur douce-amère la transforme en ingrédient parfait pour des confitures. D’autre part sa teneur en calorie est assez faible (29 calories pour 100g).

4
 Cupuaçu

Si vous êtes en Amazonie et vous repérez d'énormes arbres, de 10 à 15 pieds de haut, avec de longues feuilles et des fleurs rouges, rassurez-vous : cet arbre vous offrira un beau fruit appelé cupuaçu. Brun à l'extérieur et blanc à l'intérieur, ce fruit brésilien contient des vitamines, des minéraux et de la pectine, une fibre soluble qui aide à maintenir les niveaux de bon cholestérol. En plus d’être servi sous forme de jus ou glace, le cupuaçu est également présent dans des liqueurs, des vins et des bonbons. De plus, ses graines remplacent le cacao dans la fabrication des chocolats naturels.

5
 Graviola

graviola

Contrairement au cupuaçu, l’arbre de la graviola est petit et mesure à peu près 5 pieds de haut. Si vous trouvez une graviola par terre, n’hésitez pas à la consommer directement, puisqu’elle est très douce et savoureuse. Seul problème : son écorce et ses feuilles ont généralement de petites épines.

6
 Mangaba

Quand il fait chaud, le jus de mangaba est souvent plébiscité pour ses vertus désaltérantes. Mais la mangaba, produite surtout à l’état du Sergipe, est aussi utilisé pour fabrique des sucreries et des desserts délicieux.

7
 Jabuticaba

Fruit Jabuticaba

Poussant principalement dans les États de São Paulo et du Minas Gerais, la jabuticaba est un microfruit, de la taille d'un petit raisin, à la saveur douce-amère. Sa haute valeur nutritive (vitamines B, C, fer, calcium et phosphore) font que la jabuticaba est souvent recommandée par les dermatologistes et médecins pour prévenir les problèmes de peau ou la chute des cheveux. En revanche, si vous abusez des jabuticabas, vous vous exposez aux problèmes de digestion.

8
Bacuri

Venant d'un arbre de 35 mètres de haut, le Bacuri est souvent utilisé dans la préparation de jus de fruits très nutritifs, riches en phosphore et en fer. L'intérieur du fruit est blanc, visqueux, ce qui lui donne un goût légèrement sucré, très proche du fruit de la passion.

9
Jatobá

blog-bresil-fruits-jatoba

Trouvé principalement au Maranhao et dans la région environnante des Lençóis Maranhenses, le fruit du Jatobá est considéré comme l'un des plus grands combattants fongiques de la planète. Pour vous donner une idée, même après sa maturation, il ne pourrit pas. C’est pour cela que des entreprises comme Natura ont commencé à utiliser le Jatobá dans la préparation de certains shampooings antipelliculaires et produits pour la peau. A l’opposé de sa coquille extrêmement dure, l’intérieur du fruit est doux et légèrement acide.

10
Ingá

La chair de l’Ingá, un fruit fin et vertical, est blanche, douce et riche en minéraux. Chaque fruit d’Ingá donne très peu d’aliment, et il n’est donc est pas utilisé en cuisine, puisqu’il exigerait de grandes quantités et beaucoup de travail manuel. L’ingá est donc seulement consommé dans la nature, y compris être utilisé dans des recettes de médicine indigène.

11
Jenipapo

Souvent confondu avec la figue, le Jenipapo est un fruit rare, puisque son point de maturation et consommation passe très rapidement. Dans certaines régions, la jenipapo est utilisé en « ouvre-appétit » pour les enfants qui ne veulent pas manger.

12
Tucumã

blog-bresil-fruit-tucuma

Ce fruit a ses graines recouvertes par une pulpe blanche. L'écorce est verte lorsque le Tucumã n’est pas encore prêt et passe à une couleur orange-jaune quand il est mure. Ce fruit est utilisé au Nord du Brésil pour faire faire une farine jaune, comme la farine de maïs , ainsi que pour faire du couscous brésilien.

13
Pitanga

La pitanga est un fruit très nutritif, dont la couleur rougeâtre nous rappelle à d'autres fruits délicieux comme la framboise et la cerise. Malgré son association avec des fruits savoureux et sucrés, la pitanga n’est pas commercialement viable en fonction de sa fragilité.

14
Tamarindo

En dépit d'être originaire d'Afrique du Sud, le fruit de tamarin est largement consommé au Brésil, soit sous la forme de pâte, de bonbon ou de dessert. Grâce à sa grande quantité de fibres alimentaires, le tamarin est souvent recommandé pour les traitements de régulation intestinale. Le goût est doux et aigre, ce qui en fait un ingrédient parfait pour la cuisine japonaise brésilienne. La graine de tamarin a aussi sa valeur pour l’industrie textile.

15
Bacupari

blog-bresil-fruti-Bacupari

Peu connu du grand public, la Bacupari prospère que dans la région amazonienne, mais il est toutefois l'objet de nombreuses recherches scientifiques. Une étude récente a révélé que le fruit originaire du Brésil a un potentiel antioxydant trois fois plus fort que celui du Blueberry, le fruit américain recommandé dans la lutte contre le cancer.

© photo principale : Antoine Lorgnier © photos article de haut en bas : Mailamal; Hans B.; Alexandre Campolina; Mauro Guanandi; Ana Cotta; Alex Popovkin
  • Sarah Hoceani

    Bonjour,

    Après avoir visité votre site : http://www.comptoir-bresil.com/

    je me permets de vous contacter pour vous proposer un partenariat webmarketing gratuit et sans engagement (visibilité via des liens, guestblogging, …)
    car je gère également plusieurs sites dans les thématiques voyages, tourisme et location de vacances.

    Ceci est dans le but d’améliorer réciproquement la p résence de nos sites sur le web.

    Je reste à disposition si vous avez des questions ou une autre proposition à me faire.

    En espérant une réponse favorable de votre part.

    Cordialement,
    Sarah