7 photographes brésiliens à suivre

Le Brésil de l’Amazonie, des forêts et des plages. Le Brésil des travailleurs ruraux, des habitants des favelas et des corps insouciants. Le Brésil des rituels, des fêtes et des couleurs. Il y a tant de facettes du Brésil à capturer. Au-delà de Sebastião Salgado, photographe brésilien le plus connu, intéressons-nous aujourd'hui à 7 photographes brésiliens et au Brésil qu'ils racontent à travers leurs clichés.

1
Marcelo Buainain

Né dans le Mato Grosso do Sul en 1962, Marcelo Buainain abandonne ses études de médecine pour se consacrer à sa passion pour l'image. Il se tourne d'abord vers le photojournalisme, avant de se spécialiser dans les problèmes environnementaux et leur impact sur la vie humaine. Sa série sur le Pantanal et en particulier sur le charbon de bois dans le Mato Grosso a fait date dans l'histoire de la photographie brésilienne.

Série Rasgo Brasileiro
Série Rasgo Brasileiro

2
Walter Firmo

Né à Rio de Janeiro, Walter Firmo est une référence dans la photographie du folklore brésilien et des icônes musicales du Brésil. Ses portraits expressifs lui ont valu de nombreux prix internationaux. Ses photographies du carnaval de Rio ou des fêtes de Maracatu rural éclairent la place de la fête au Brésil.

3
Nair Benedicto

Dans les années 80, Nair Benedicto fait partie de la génération de photojournalistes brésiliens qui ont essayé de reproduire le modèle de l’agence Magnum au Brésil. Son reportage sur les manifestations qui ont conduit à la fin de la dictature militaire et celui sur les oubliés du Brésil, enfants des rues ou minorités, témoignent d'une recherche sensible de la vérité et de la compassion. Benedicto est aussi un fervent défenseur de la reconnaissance du droit d'auteur au Brésil.

4
Izan Petterle

Photographe de l'édition brésilienne du National Geographic, Izan Petterle parcourt le monde pour photographier des paysages magnifiques, mais c’est en dépeignant la nature brésilienne qu’il se démarque de ses pairs. Le photographe habite d'ailleurs dans la Chapada dos Guimarães, l'un des plus beaux endroits du pays.

5
Cristiano Mascaro

Contrairement aux autres photographes de notre best of, Cristiano Mascaro est un photographe urbain, dont le travail se tourne vers l'architecture et les monuments. Diplômé en architecture – son mémoire de recherche portait sur les formes urbaines – il évolue toujours dans la ville entre bâtiments, équipements publics, places et monuments. Son regard sensible et poétique ranime la froideur de certaines lignes architecturales et l'isolement de certains bâtiments.

6
Paula Sampaio

Comunauté Bailique | Oeiras do Pará - PA | 2003
Comunauté Bailique | Oeiras do Pará - PA | 2003

Les photoreportages de Paula Sampaio sont consacrés aux communautés amazoniennes, urbaines ou rurales, et illustrent leur évolution et les migrations auxquelles beaucoup ont été contraintes. Au centre de la photographie de Paula Sampaio, la vie quotidienne de ces gens, leurs expressions, coutumes, activités, ainsi que les rites religieux, souvent en noir et blanc.

7
José Bassit

Il a commencé à photographier en 1985. Son travail représentant les manifestations religieuses du peuple brésilien a été publié dans les principaux journaux et magazines du monde. José Bassit est l'une des principales références de la photographie documentaire a côté de Marcelo Buaunain.

En savoir plus sur ces photographes
Paula Sampaio et Marcelo Buanain nous ont autorisés à publier quelques-uns de leurs clichés et nous les en remercions chaleureusement.
Découvrir le compte Instagram de Marcelo Buainain.
Consulter les portfolios de Walter Firmo, Izan Petterle, Cristiano Mascaro, et Paula Sampaio

© photo principale : Paula Sampaio. Autres photos : Marcelo Buanain et Paula Sampaio