Auprès de la blonde

Qui dit voyage au Brésil, dit souvent « petite mousse sur la plage ». Au Brésil, la consommation de bière est ancrée dans les mœurs et fait partie des petits plaisirs au quotidien. Selon l’Association brésilienne de l’industrie de la bière, le Brésil est le troisième plus important consommateur de bière au monde avec 14 milliards de litres par an, juste derrière la Chine et les États-Unis. La « bibine » serait la boisson alcoolisée la plus consommée au Brésil. En 2014, chaque Brésilien aurait  consommé en moyenne 68,3 l par habitant. Focus sur l'une des boissons préférées du Brésil.

Trinquer comme un Brésilien*

Véritable phénomène social, la production mais également la consommation de la bière a pris des allures bien différentes ces dix dernières années.

En très peu de temps, la clientèle est passée d’un mode de consommation orienté vers les produits nationaux, à la découverte des petites productions nationales-artisanales, en transitant par une forte demande pour les marques étrangères importées.

Boire sa bière bien glacée

Cependant, la consommation de la bière pils est toujours numéro un et, celle-ci fait partie intégrante des habitudes de socialisation du peuple brésilien.

Principalement consommé à la plage ou dans les bars, ce type de bière légère doit absolument être siroté dans les meilleures conditions possibles, selon l’exigence brésilienne. Et, cette dernière est prise très au sérieux par les consommateurs attentifs qui n’hésiteront pas à se plaindre, voire même à quitter un établissement ou encore, à refuser une vente si ce critère n’est pas respecté !

De fait, au Brésil, la bière, quelles que soient les conditions dans lesquelles elle est servie, doit être la plus froide possible, presque gelée. Les conditions climatiques, souvent extrêmes, favorisent cette exigence qui ne devrait pas déplaire à nos amis étrangers de passage dans le pays.

Maintenant, petit exercice… Imaginez-vous sous un soleil de plomb, aucun nuage à l’horizon, sans la moindre espérance de sentir une brise et avec une sensation thermique de 45° C. Bien ! Vous voilà à présent dans une situation plutôt commune de la vie quotidienne de plus de 200 000 millions de Brésiliens. Pour les moins chanceux, l’ombre d’un building, d’un arbre ou encore d’un panneau de signalisation routière peut être, temporairement, votre échappatoire. Pour les plus chanceux, une bonne climatisation ou un petit voyage à la plage peut s’avérer d’une aide, sans précédent.

Trinquer à l'amitié

Dans les moments de fortes chaleurs mais surtout lors des instants de détente et de socialisation, une petite bière est fortement appréciée.

Le caractère social de la bière est très important car les Brésiliens ne boivent jamais seul et ils préfèrent partager un verre autour d’une table bien remplie. D’ailleurs, en général, ils n’apprécient pas beaucoup les moments de solitude et ils préfèrent être toujours en compagnie de la famille ou des amis.

Généralement de faible teneur en alcool et avec une forte densité en eau, les produits nationaux sont fortement appréciés car ils offrent une alternative idéale pour se désaltérer à la plage, dans un parc ou dans un bar.

Si vous demandez à une personne de Rio de Janeiro, de Sao Paulo ou de Salvador à quoi elle associe la bière, sans aucun doute, elle vous répondra : plage, bar, carnaval et amitié.

Quelles sont les bières consommées au Brésil ?

Skol, la préférée pour lézarder

La marque nationale la plus appréciée pour se désaltérer à la plage est la Skol. Avec ses couleurs dorées et son logo en lettres rouges, cette bière légère (4,7 %) et généralement consommée en canette (350 ml) sur les plages, représente le parfait mariage entre hautes températures, plaisir et hydratation.

Antarctica, des manchots chez les Brésiliens

Durant le carnaval de Rio de Janeiro, depuis quelques années déjà, la marque Antarctica a remporté le monopole des ventes en devenant l'un des sponsors principaux de l'événement. La marque est représentée par un logo plutôt atypique pour le climat du Brésil et, ce dernier en dit long sur la finalité de l’expérience désirée par cette bière. En effet, quoi de plus rafraîchissant que de retrouver deux manchots sur un produit qui s’appelle « Antarctique » ?

Lors de cet événement, retransmis internationalement à la télévision, les vendeurs officiels et les revendeurs dans les rues sont uniquement autorisés à vendre cette bière, sous peine de recevoir une amende.

Une autre curiosité à propos de cette marque et du carnaval est que le format vendu durant les festivités de février ou de mars est toujours plus grand : 473 ml. En portugais, cette boîte une peu plus grande s’appelle : latão. À bon entendeur !

blog-bresil-biere-2
Quelques marques brésiliennes de bière © Olivier Bodart (Beatit !)

Bohemia, la doyenne

Les autres invités des activités en plein air des Brésiliens sont : Bohemia, Brahma et Itaipava. Ces marques nationales, les plus connues et les plus traditionnelles, se disputent pacifiquement le marché de la cerveja pilsen.

Petite mention spéciale pour la Bohemia car, cette dernière, fait réellement partie du patrimoine historique du pays. Elle fut la première bière brassée dans le pays en 1853.

Depuis 2012, la marque est dans un processus de modernisation de son image et a commencé à lancer une large gamme de nouvelles saveurs afin de s’adapter aux changements du marché.

La plus ancienne bière du Brésil, qui naquit dans la ville de Pétropolis, a également ouvert un musée avec une visite-guidée de sa brasserie ainsi qu’un restaurant.

Cervejaria Bohemia
Adresse : Rua Alfredo Pachá, 166 Petrópolis

Brahma, la plus connue

En ce qui concerne la brasserie Brahma, elle est également une des bières les plus traditionnelles dans le pays avec un goût pour l’international. En effet, celle-ci s’exporte dans de nombreux pays européens et en Amérique du Nord. Une belle occasion pour vous rappeler de beaux souvenirs une fois de retour en France.

blog-bresil-biere-brahma
La Brahma, une institution au Brésil © Olivier Bodart (Beatit !)

Itaipava, la plus novatrice

Il y a quelques années, la marque Itaipava, du même nom que la ville, a lancé une nouveauté pour se différencier sur le marché de la pils et pour satisfaire les consommateurs en maillots et bikinis.

Véritable révolution sur les plages du Brésil, ltaipava a commencé à vendre ses boîtes de bières avec un petit papier d’aluminium très fin, aux couleurs de la marque, disposé sur le dessus de la boîte afin d’éviter que le sable ne s’invite et incommode au moment de commencer à s’hydrater. Je vous le dis, la plage est une activité professionnelle.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas une minute à vous asseoir à la terrasse d’un bar ou à profiter de vos moments de plage pour essayer ces nouvelles saveurs ; consommez les produits locaux et comportez-vous comme des vrais Brésiliens d’adoption !

*« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé »

photo principale : « Et vous, laquelle, choisirez-vous ?» © Olivier Bodart (Beatit !)