Caetano e Gil, un demi-siècle de musique

Le premier concert de Caetano Veloso et Gilberto Gil remonte à juin 1965. Il faut toutefois attendre 1968 pour que les deux artistes de Bahia rencontrent véritablement le succès. La même année, ils sont mis en prison par la junte militaire, alors au pouvoir au Brésil, et contraints à l'exil à Londres, en 1970. La nostalgie de leur pays natal et la rencontre avec d'autres cultures musicales nourrissent la musique du duo. Cette capacité à se réinventer constamment, album après album, sera d’ailleurs la signature de Veloso et Gil.

En juillet et août 2015, les deux amis ont fait leur première en tournée en Europe depuis 1994. En octobre, le duo brésilien devrait se produire dans son pays d'origine, notamment à Brasília, São Paulo et Rio. Sur scène, rien que deux guitares et deux voix.

Histoire d'un duo de légende

Les deux amis ont eu une carrière aussi longue que prolifique : 46 disques pour Caetano Veloso et plus de 50 pour Gilberto Gil. Aucune playlist de la musique brésilienne ne saurait être complète sans au moins un titre signé de Caetano Veloso et Gilberto Gil. Pour comprendre le phénomène, il faut savoir que leur production et leur influence sur la société brésilienne va au-delà de la musique.
Au fil des ans, en dépit de la déification dont ils ont parfois fait l'objet dans les médias, Gilberto et Caetano ont gardé intactes leur humilité et leur générosité, explorant sans cesse de nouveaux genres musicaux et multipliant les collaborations.
Veloso, par exemple, a publié trois albums de rock, réalisés avec de jeunes musiciens. Aujourd'hui, l'un de ses concerts à Rio de Janeiro est capable de réunir trois générations de la même famille, et la majorité du public n’était même pas née quand il publia sont disque le plus célèbre Transa. Chroniqueur dans un grand journal du pays, Caetano montre une grande sensibilité politique et fait preuve d'un certain courage lorsqu'il aborde des sujets tabous de la société brésilienne.

De son côté, Gilberto Gil a été élevé au rang de ministre de la Culture dans le premier gouvernement Lula (entre 2003 et 2008) où il réussi à briser la barrière économique qui oppose la production culturelle de l’axe Rio-São Paulo au reste du Brésil. Avec une politique culturelle qui privilégie la décentralisation, la diversité et la multiplicité de voix, Gil donne un nouveau souffle artistique au Brésil.

 

Gilberto Gil, lorsquíl était ministre de la Culture
Gilberto Gil, lorsqu'íl était ministre de la Culture

Un spectacle incontournable

Chaque concert que donnent Gilberto Gil et Caetano Veloso est plus qu’une représentation. Sur scène vous verrez deux amis, mais aussi deux icônes du Brésil. Exilés du pays en 1968 par la dictature militaire, étrillés par le public quand ils ont introduit la guitare électrique – symbole de la domination culturelle nord-américaine – dans leurs compositions, ils ont réussi a se réinventer a chaque fois.
À 70 ans, ce sont encore tous les deux des artistes d’avant-garde au Brésil. Gil et Caetano sont deux légendes et leur spectacle un condensé d'un demi-siècle d’art, culture, de lutte et surtout, d’humanité.

© photo principale : Joi Ito / Licensed under CC BY 2.0 via Commons © photo article : Marcello Casal Jr/ABr