Sept artistes de Recife

En plus d'être le principal pôle économique du Nordeste, Recife est également connue pour son effervescence culturelle. Nous vous invitons donc à écouter 7 artistes issus de cette région. Vous découvrirez ainsi un mélange sonore aux influences rock et pop, qui ne laisse pas indifférent.

1
Chico Science e Nação Zumbi

Sous ce nom, qui a priori n'a pas grand-chose à voir avec le style du groupe plutôt hip-hop, se cachent des compositions appréciées dans tout le pays pour leur originalité. Le leader du groupe, Chico Science, est décédé en 1997, mais l'explosion des guitares de Recife et les paroles à forte résonance sociale, sont restées dans le cœur des critiques et du grand public.

2
Lenine

Le titre le plus connu de Lenine s’appelle Paciência ("Patience"). Lenine est calme, Lenine est cool, Lenine chante à voix douce, mais ses jeux de mots et son accent typique du Recife font de lui un des artistes brésiliens les plus acclamés en Amérique du Sud.

3
Otto

Percussionniste légendaire de deux des principaux groupes du mouvement mangue beat, Otto n'a pas peur de critiquer l'hypocrisie de la classe moyenne et politique brésilienne. Bohème, marié a une vedette des telenovelas, il est néanmoins un des artistes les plus inventifs de sa génération.

4
Karina Buhr

Poètesse à la voix inoubliable, Buhr séduit sur scène. Quand elle chante, c’est parce qu’elle a des choses à dire. Donc, plutôt que d'en parler, écoutons la.

5
DJ Dolores

Impossible d’ignorer le beat de DJ Dolores, qui mixe les sons de sa jeunesse à Recife avec l’électronique, sans pour autant oublier l’aspect politique de ce qu’il fait. Découvert par le cinéma, il est maintenant l'un des artistes les plus courtisés pour faire des bandes sonores.

6
JuveNil Silva

Pour les spécialistes, JuveNil est le premier artiste de la nouvelle génération de musiciens de Recife à s'être débarrasser de l’influence du mangue beat , en utilisant une identité très personnelle tout en restant l'un des grands représentants de la culture du Nordeste !

7
Johhny Hooker

Hooker c’est le glam rock du Nordeste. Ses spectacles sont très théâtraux : sur scène, sa gestuelle s’oppose à la force de ses paroles. Ainsi, avec sa propre interprétation du monde, il provoque le public en proposant une relecture esthétique de David Bowie à la brésilienne.

Bônus Track : O Som ao Redor

La perle rare du cinéma brésilien en 2013 et un des rares films tournés par des réalisateurs éloignés du pôle Rio-São Paulo. Recommandé pour ceux qui veulent découvrir un portrait brut du nouveau Recife.

Le mouvement mangue beat

Le mangue beat est un mouvement de contre-culture né à Recife dans les années 90.
Le nom est issu des mots mangue (mangrove), un écosystème caractéristique de la région
et beat qui renvoie au champ lexical de la musique. Le mangue beat n’est rien d’autre
que le mélange de plusieurs rythmes régionaux comme le maracatu et le funk avec le rock
et le hip hop. Les paroles sont très connotées politiquement : elles dénoncent notamment
les inégalités sociales et l’indifférence de l’État. L’influence du mangue beat est si forte
que la plupart des groupes du Nordeste sont associés à ce mouvement par les médias.

© photo principale : Baptiste Briand