Top 5 de Salvador de Bahia

Avec une température moyenne annuelle de 25° C, Salvador est une ville complète qui charmera certainement la majorité des curieux qui s’y rendent, en quête de nouvelles découvertes. Entre la ville basse et la ville haute, c’est un nombre incalculable d’activités qui s’offrent aux intéressés de l’histoire, de la culture, de la gastronomie et de la religion brésilienne. Les rues de Salvador sont un véritable musée à ciel ouvert. C’est un petit peu l’âme du Brésil que vous allez y retrouver.  
1

Le port : un lieu de mémoire

La partie basse de la ville était principalement destinée aux activités portuaires et commerciales. C’est par le port de la baie de Todos os Santos qu’arrivaient en masse les esclaves africains en provenance du Togo, du Bénin et du Ghana ainsi que les marchandises en provenance de l’Europe qui abreuvaient la cour royale et aidait à maintenir le statut de capitale de Salvador.

Dans cette partie de la ville subsistent encore les vestiges de cette époque grâce à la conservation de la salle dans laquelle les esclaves patientaient avant d’être vendus aux enchères. Malgré le poids de cet événement historique, peu de gens le savent mais ce lieu est ouvert au public et peut être visité. Celui-ci se trouve en-dessous du marché mercado Modelo.

blog-bresil-salvador-de-bahia-5
Héritage africain© Olivier Bodart
2

Le mercado Modelo : un réservoir d'idées cadeaux

Ce marché vaut le détour pour faire le plein de souvenirs et autres produits artisanaux : nappes et napperons en dentelle, hamacs, statuettes en bois, instruments de musique brésilienne, épices, T-shirts…

Aux alentours du mercado Modelo, vous pourrez également profiter d’une petite restauration dans les bars locaux à partir desquels vous pourrez admirer les anciens entrepôts et autres maisons coloniales portugaises transformées en restaurants et en habitations charmantes.

3

Le musée d'Art moderne : l'art avec vue

Si vous continuez sur l’Avenida do Contorno, c’est une promenade culturelle et culinaire qui vous attend. En effet, ne manquez pas de visiter le musée d’Art moderne qui se situe dans un petit parc au bord de la baie de Todos os Santos.

La collection permanente, les expositions temporaires, le petit cinéma et le restaurant se répartissent entre les différentes parties et étages de ces bâtiments historiques, de style portugais, datant du XVI  siècle.

À ne pas manquer : le coucher de soleil sur le ponton du restaurant ou depuis le jardin des sculptures

À partir du mercado Modelo, vous gagnez la ville haute en empruntant l’ascenseur Lacerda, véritable carte postale de Salvador.

4

Ribeira, Pelourinho et Barra : vies de quartiers

faire un vœu à Ribeira,

Salvador compte 365 églises catholiques : une pour chaque jour de l’année. Si vous ne savez pas laquelle choisir, je vous conseille l’église Nosso Senhor do Bonfim dans le quartier de Ribeira.

C’est là que vous pourrez trouvez les fameux petits bracelets brésiliens qui ont été tant à la mode dans les années 2 000 en France. Ne perdez pas l’occasion de faire votre vœu ou votre prière en accrochant votre petit ruban de couleur sur le portail d’entrée.

remonter le temps au Pelourinho

Non loin de l’arrivée de l’ascenseur de Lacerda, se déploie le quartier du Pelourinho, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, qui vous transportera instantanément à l’époque coloniale.

C’est une zone piétonne agréable à arpenter pour découvrir les différentes églises et autres bâtiments administratifs de l’époque portugaise. Vous pourrez également participer à des répétitions pour le carnaval ou à des shows folkloriques qui présentent la culture afro-brésilienne.

flâner dans le quartier de Barra

Un autre endroit « carte postale » de Salvador vous attend également dans le quartier de Barra, sur le littoral. Vous pourrez vous mêler aux locaux et aux touristes brésiliens pour assister au coucher de soleil à la plage Farol da Barra, où se trouve le phare, à la fin de la promenade, le long des plages fréquentées par les baigneurs.

blog-bresil-salvador-de-bahia-1
Le phare © Olivier Bodart
5

Immersion dans la culture afro-brésilienne

Salvador est l’épicentre de la culture afro-brésilienne. Ainsi du candomblé, une religion qui voue un culte aux orixásdes dieux associés aux éléments de la nature qui, selon la croyance, possèdent une âme.

Du côté de la cuisine, les afro-brésiliens utilisent des ingrédients comme l’huile de dendé, le lait de coco, les piments forts. Cette cuisine a donné naissance à des plats qui aujourd’hui représentent pleinement la gastronomie brésilienne comme la moqueca (plats de poisson au lait de coco), l’acarajé (pâte de haricots avec des crevettes) ou le bobó de Camarão (crème de manioc avec des crevettes).

Viva Salvador !

 

Mes bonnes adresses à Salvador
  • Mercado Modelo Praça Visc. de Cayru, s/n - Cidade Baixa
  • Église et couvent de São Francisco, Comercio
  • Église de Nosso Senhor de Bonfim Largo do Bonfim, s/n - Bonfim
  • Musée d’Art Moderne – Solar da União Avenida do Contorno, s/n - Dois de Julho
  • Restaurant traditionnel – Yemanjá Av. Octávio Mangabeira, 4661 - Armação, Salvador