Top 7 des plages où surfer

Le magnifique littoral brésilien, si souvent filmé et photographié et d'une longueur de plus de 7 000 km, s'étend du nord au sud du pays. Entouré par les eaux chaudes de l'océan Atlantique, cette nature spectaculaire héberge une grande variété de spots de surf, avec des vagues de toutes les formes et toutes les tailles. C'est là que plusieurs générations de surfeurs brésiliens ont été formées, depuis les premiers surfboards de bois et polystyrène des années 70 aux exploits sportifs du jeune Gabriel Medina, numéro 1 mondial de surf en 2014.

1
 Itaúna

« Temple du surf », « Maracanã du surf », et « capitale du Surf ». Voilà les surnoms donnés à la plage de Itaúna à Saquarema. La ville n'est certainement pas la plus belle, ni même ses plages. Mais les surfers ne seront pas déçus : les vagues sont énormes, avec des formes incroyables et offrent des moments de pure adrénaline. De nombreuses étapes du championnat mondial ont eu lieu ici, et les vagues peuvent atteindre jusqu'à 3 m de hauteur.

2
 Maresias

Destination préférée des habitants de São Paulo (la plus grande ville du Brésil, qui n'a pas de plages) pendant l'été, Maresias se démarque en offrant de bonnes vagues. Sa plage à 5 km de long, et peut accueillir tous les types de visiteurs – même en haute saison – sans qu’on se sente en plein milieu d’une foule. Par contre, dans la mer, cette sensation d’être entouré par beaucoup trop monde peut avoir lieu : en janvier, des centaines de surfeurs amateurs disputent les mêmes vagues. Pas très accueillant pour les plus expérimentés.

3
 Itacoatiara

Niteroí ou comment surfer en sortant du bureau
Niteroí ou comment surfer en sortant du bureau

De toutes les plages dont on parlera dans cet article, c'est celle qui se trouve le plus proche d'une grande ville. Située à Niterói, ville jumelle de Rio de Janeiro, Itacoatiara est considérée une plage à vagues lourdes, c’est-à-dire, des vagues qui ont du poids et de la force. Par conséquent, cette plage est la préférée des bodyboarders qui l’ont transformée en colisée particulier.

4
 Silveira

Garopaba, la plage préférée des adolescents brésiliens
Garopaba, la plage préférée des adolescents brésiliens

Garopaba est la destination de rêve pour 100% des adolescents brésiliens. Située à Santa Catarina, petit état du sud du Brésil, la ville est connue pour sa culture et ses fêtes sur la plage, un peu à la Ibiza. Et le point de rencontre préféré des jeunes surfeurs, c’est la plage de la Silveira. Très bien préservée, elle a subi très peu d'impact humain. Dans la mer, entourée de montagnes et d'une végétation tropicale, vous aurez l'impression d'avoir remonté le temps jusqu'à une époques où les hommes n'avaient pas encore colonisé la nature. La plage n'est pas pleine parce que le vent écarte ceux qui veulent tout simplement s'asseoir dans le sable. Silveira est une plage de surf pur.

5
 Joaquina

Toujours à Santa Catarina, la Praia da Joaquina est populairement appelée de «Joaca» par les habitants locaux. Le sable est fin et clair, mais la mer n'est pas recommandée pour les surfeurs amateurs : le courant est fort, et les vagues sont longues et fatigantes. Un bref moment d'inattention et vous serez tirés vers l’océan. En dépit de sa dangerosité, la Joaquina offre d'autres options de loisirs, tel que le sandboarding, c’est à dire la descente des dunes de sable sur une planche.

6
 Maracaípe

Avec ses beaux cocotiers si photogéniques, cette plage n’est pas facilement accessible en voiture, mais l'eau claire en vaut la visite. En fonction de la marée et de la saison, Maracaípe peut être un site intéressant pour toute la famille ou indiqué uniquement pour les surfeurs. Pourtant, comme elle fait partie des plages à ne pas manquer dans le Nordeste brésilien, elle est bien préparée, niveau services, à accueillir tous les visiteurs.

7
 Cacimba do Padre

Fernando de Noronha, dont les vagues ont parfois un petit air hawaïen
Fernando de Noronha, dont les vagues ont parfois un petit air hawaïen

Nous avons déjà parlé de la beauté de Fernando de Noronha dans un autre article, et nous avons aussi mentionné l'attraction que cette l'île paradisiaque exerce sur les surfeurs du monde entier. Ses tubes parfaits et rarissimes sont si désirés qu'ils lui ont valu le surnom de «Hawaï du Brésil ». Petite astuce à ne pas oublier : il est important de savoir que les vagues se forment uniquement entre décembre et avril.

© photo principale : Didier Morlot/fotolia.com ; © photos articles de haut en bas : Celso Pupo/fotolia.com ; Christian Knepper/Anima/Embratur ; Cécile Carvaglio